Zoé Desbouis

Diététique comportementale

Accompagnement des adultes à Lyon et à distance
Grâce à une diététique comportementale, intégrative et holistique

Consultations • Ateliers • Programme en autonomie • Formations professionnelles

Le programme en autonomie

Découvrez la diététique comportementale grâce à l’abonnement mensuel.
Cheminez à votre rythme, depuis chez vous, et à petit prix.

Le programme en autonomie, c’est :

Tarif : 29 euros/mois

Mes prestations

Les consultations de diététique comportementale

Si vous rencontrez des difficultés dans votre rapport à l’alimentation et/ou à votre corps, ces consultations individuelles représentent l’accompagnement le plus personnalisé.

Nous travaillerons en binôme pour qu’au fil des séances vous puissiez observer des améliorations concrètes, et ce à votre rythme.

Les ateliers en ligne pour cheminer depuis chez vous

Au sein d’un petit groupe bienveillant et confidentiel, nous approfondirons certains thèmes spécifiques comme l’alimentation émotionnelle ou encore la restriction cognitive.

Je vous transmettrai des informations théoriques ainsi que des outils et exercices concrets à pratiquer en autonomie dès la fin de l’atelier.

Les formations professionnelles en diététique comportementale

Tou.te.s les professionnel.le.s de la santé peuvent avoir besoin de nouveaux outils pour accompagner des patient.e.s ou client.e.s sur les sujets de l’alimentation et du rapport au corps.

Ces formations sont ouvertes sous candidature à toutes les professions d’accompagnement : diététicien.ne.s, psychologues, médecins, ostéopathes, psychomotricien.ne, etc.

Mon approche
de la diététique comportementale

Je suis diététicienne-nutritionniste à Lyon. Depuis plus de 5 ans la diététique comportementale me plaît énormément et m’apprend de nouvelles choses sur l’être humain et son fonctionnement.

Ici, nous sommes loin de la vision populaire de la diététique réduite aux plans alimentaires dans un unique objectif de perte de poids.

Je pratique une diététique qui reste avant tout une science humaine, au carrefour de nombreuses disciplines passionnantes : la psychologie, la nutrition, la médecine, l’histoire ou encore la sociologie. J’observe la complexité de la relation que l’être humain entretient avec la nourriture. Voilà pourquoi je parle de diététique comportementale et holistique.

J’accompagne des adultes qui se trouvent en difficulté voire en souffrance dans leur rapport à l’alimentation. Il peut s’agir de petites et passagères difficultés, il peut également s’agir de troubles des conduites alimentaires (TCA). Dans tous les cas, les difficultés alimentaires sont bien souvent associées à une relation conflictuelle à son propre corps (et peut-être à Soi de façon plus générale). Il m’est donc nécessaire et utile d’intégrer de nombreuses notions de psychologie dans mes accompagnements.

Comme chaque praticien.ne j’ai une approche de la diététique unique, qui me ressemble et dans laquelle je m’épanouie professionnellement. Mes nombreuses formations me permettent de proposer différents outils à mes patient.e.s.

Toutefois, mon approche de la diététique est peu directive afin de permettre à chacun.e de formuler ses propres hypothèses et d’imaginer différentes solutions, car je reste persuadée que nous avons en nous beaucoup de ressources insoupçonnées.

Après mon BTS diététique, je me suis formée : 

  • à l’éducation thérapeutique du patient (ETP),
  • aux troubles des conduites alimentaires (TCA),
  • à l’approche centrée sur la personne (ACP),
  • à la clinique des psychotraumatismes,
  • à l’approche bio-psycho-sensorielle du GROS (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids),
  • à l’alimentation de pleine conscience,
  • aux troubles de l’oralité alimentaire.

Je continue de me former et de faire évoluer mes différents accompagnements selon les avancées des sciences, selon mes besoins et ceux des personnes que j’accompagne. Mon approche de la diététique est intégrative puisque j’utilise différents outils et différentes techniques pour m’adapter à chaque personne qui me sollicite.

Les avis de mes patient.e.s

Les ateliers en ligne
pour explorer la richesse
de la diététique comportementale

1

J’ai conçu ces ateliers de façon à ce qu’ils vous transmettent le maximum d’informations et d’outils pendant 2 heures

2

En y assistant depuis chez vous, c’est une formule confortable et financièrement accessible, notamment grâce au prix libre.

3

Vous pourrez à la fois vous enrichir des expériences des autres participant.e.s et avoir des réponses personnalisées.

Réservez directement votre prochain atelier en ligne

Retrouver et respecter ses sensations de faim

Cet atelier s'adresse aux personnes qui ressentent peu, ou bien qui ne ressentent plus du tout leurs sensations de faim, et qui souhaitent ré-apprendre à les identifier. Ce travail sur les sensations de faim est très important dans un objectif de régulation du comportement alimentaire.

Durée : 2 heures

SessionsDisponibilitéPrix libre
Le 21 décembre 2022 à 18 heures.Plus que 6 place(s)
Le 5 avril 2023 à 18 heures.Plus que 8 place(s)

Faire la paix avec l’alimentation émotionnelle

Cet atelier s'adresse aux personnes qui se considèrent comme des "mangeuses émotionnelles", qui font des compulsions alimentaires en lien avec leurs émotions, ou bien ayant remarqué que leurs émotions induisent des difficultés avec la nourriture.

Durée : 2 heures

SessionsDisponibilitéPrix libre
Le 7 janvier 2023 à 10 heures.Plus que 7 place(s)

Explorer ses pensées de restriction

Cet atelier s'adresse aux personnes qui savent ou qui pensent avoir beaucoup de contrôle cognitif de leur alimentation, qui “font attention” à ce qu’elle mange au quotidien. Cet atelier peut également s’adresser aux personnes ayant déjà diminué une partie du contrôle exercé sur l’alimentation mais qui observent que certaines pensées reviennent malgré tout.

Durée : 2 heures

SessionsDisponibilitéPrix libre
Le 25 mars 2023 à 10 heures.Plus que 8 place(s)

Améliorer la relation à mon corps

Cet atelier s'adresse aux personnes qui se souffrent de leur relation à leur corps de différentes façons. Ce travail sur la relation au corps est très important dans la mesure où le contrôle de l’alimentation est souvent la conséquence d’un souhait de modifier son corps. Ainsi, un rapport à votre corps plus doux et plus confiant vous permettra d’améliorer votre rapport à votre alimentation.

Durée : 2 heures

SessionsDisponibilitéPrix libre
Le 8 décembre 2022 à 18 heures.Plus que 6 place(s)
Le 8 février 2023 à 18 heures.Plus que 8 place(s)

Retrouver ses sensations de faim

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

  • Lorem ipsum 
  • Lorem Ipsum

Annuaire de professionnel.le.s

Je mets cet annuaire à votre disposition afin que vous puissiez consulter des professionnel.le.s de confiance et compétent.e.s dans leur domaine.

Vous y trouverez les coordonnées de personnes pratiquant la diététique comportementale, mais pas uniquement : médecins, professeures de yoga, ostéopathe etc.

Retrouvez-moi sur Instagram

Qu’est-ce que la diététique comportementale ?

Vous avez peut-être fait l’expérience de la diététique “classique” qui prodigue des régimes hypocaloriques, des rééquilibrages alimentaires ou bien des plans alimentaires (commencés, arrêtés, recommencés… et ainsi de suite).

Dans cette approche, la ou le diététicien.ne explique souvent ce qu’il est possible de manger ou non, dans quelles quantités, sous quelles conditions etc.

C’est une approche assez directive où les patient.e.s appliquent les conseils reçus dans le but d’obtenir un résultat ; dans une pratique libérale de la diététique le résultat recherché reste majoritairement une perte de poids, une modification de la silhouette ou encore une modification de la composition corporelle.

La diététique comportementale une alimentation libre

La diététique comportementale s’en distingue : c’est une approche beaucoup moins directive, où diététicien.ne et patient.e. se penchent ensemble sur l’observation des comportements alimentaires de la personne concernée, afin de mieux les comprendre. Pourquoi la personne mange-t-elle ces aliments-là ? Pourquoi a-t-elle des compulsions alimentaires ? Pourquoi fait-elle 3 repas par jour ? etc.

Cette observation fine et progressive permet de déterminer quels sont les comportements qui conviennent à l’individu, à l’inverse ceux qui ne lui conviennent pas ou plus, qui lui nuisent, afin de pouvoir les faire évoluer vers d’autres comportements. Par exemple, grâce à un travail permettant une bonne identification des sensations de faim, de satiété et du rassasiement, une personne peut plus aisément choisir de manger de façon à se sentir confortable avant, pendant et après les repas.

En réalité le terme de “diététique comportementale” reste réducteur, car bien que les comportements soient un sujet central, nous nous penchons tout autant sur les émotions et sur les cognitions (pensées, croyances…). Voilà pourquoi le terme de “diététique psycho-comportementale” peut être utilisé.

L’objectif général est bien souvent de (re)trouver une relation à l’alimentation sereine, simple et autonome. Et ce sans suivre de plan alimentaire grâce à l’écoute de ses besoins et parfois grâce à l’apprentissage de certaines notions de nutrition. Entre autres, les sujets suivants sont développés : l’alimentation émotionnelle, les sensations de faim et de satiété, le rassasiement, la restriction cognitive etc.

Généralement un accompagnement en diététique comportementale ne s’appuie pas sur un plan alimentaire, aussi personnalisé soit-il, puisque l’intention première est de permettre à la personne accompagnée de s’alimenter selon ses propres besoins au jour le jour.

En pratique, la majorité des personnes qui consultent un.e diététicien.ne ont également un objectif de poids, ce qui est à discuter lors d’une première consultation.

Qu’est-ce que la diététique comportementale peut vous apporter ?

La diététique comportementale une approche non directive

Grâce à la diététique comportementale j’accompagne les personnes qui me sollicitent vers une alimentation libre et sereine. 

Une alimentation libre c’est une alimentation sans règles à suivre, sans injonctions, sans plan alimentaire. L’ensemble de prises alimentaires répond à vos propres besoins (énergétiques, nutritionnels, émotionnels, éthiques etc.) et à vos propres contraintes (horaires de travail par exemple).

Pour y parvenir, il est nécessaire de progressivement développer l’observation de soi, c’est-à-dire l’observation de ses propres comportements, pensées (on aborde aussi les schémas de pensée), émotions, sensations corporelles, ainsi que la prise en considération de ses propres valeurs. Cette observation deviendra progressivement neutre et non jugeante, ce qui aura pour conséquence une amélioration de l’estime de soi puisque la plupart des personnes qui débutent un accompagnement se jugent beaucoup en se dénigrant, souvent plusieurs fois par jour.

Le développement de l’observation neutre de soi permet une amélioration de la relation à l’alimentation, mais pas uniquement : cela a généralement de belles répercussions sur toutes les sphères de la vie (relation à soi, notamment à son propre corps, relations familiales, amicales et sentimentales, conditions de travail, etc.).

De plus, l’exploration de l’alimentation émotionnelle permet généralement de développer de nombreuses compétences émotionnelles qui seront bénéfiques dans la relation à soi et dans les relations interpersonnelles. Par exemple, cela permet d’identifier les différentes émotions, de comprendre quels peuvent être les besoins exprimés par les émotions, quelles sont les différentes stratégies d’adaptation émotionnelle que la personne peut utiliser, etc.

En résumé, la diététique comportementale ou psycho-comportementale vous aide à cheminer vers une relation sereine avec votre alimentation, mais cette approche s’enrichit également de nombreux outils pour développer une belle relation à soi, à son corps, et aux autres.